Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Le minutal d’abricots

An 389. Grand soulagement pour St Jérôme qui va pouvoir retrouver les cheveux qu’il s’arrachait depuis des années. La cause d’un tel réjouissement ? L’excommunication de Jovinien, moine boderline de la chrétienté. Surnommé “l’Épicure du Christianisme”, fervent opposant à l’ascétisme, il se serait laissé aller à beaucoup de dérives dont le péché de gourmandise ! St Jérôme l’accusait ainsi de se consacrer plus aux “sauces d’Apicius et de Paxamus” qu’à la foi. Mais qui est donc Apicius ? Un grand gastronome romain du Ier siècle ! Son ouvrage De re coquinaria est un vrai best-seller culinaire dans tout Rome. Ses recettes parviennent sous la forme de manuscrits à l’époque carolingienne, puis les humanistes s’y sont donnés à coeur joie lors de sa redécouverte à la Renaissance. La cuisine Apicius refait alors fureur. Aujourd’hui, l’intégralité traduite en anglais se trouve sur internet… 

Comme le moine Jovinien, céderez-vous à la tentation des mets, pour concocter cette recette de minutal d’abricots romain : le “Minutal ex praecoquiis” ?

À déguster sans modération avec les amis de la spécialité Histoire de l’Art et archéologie du monde romain qui partent cette année à l’assaut du Haut-Empire !

Ingrédients pour 4 personnes:

  • deux cuillères à soupe d’aneth
  • une cuillère à soupe de cumin moulu
  • une vingtaine de feuilles de menthe
  • un demi-verre de nuoc mam ou du fumet de poisson (pour reproduire le garum, la fameuse sauce de poisson antique)
  • trois cuillères à soupe de miel 
  • trois échalotes émincées
  • du poivre noir
  • une petite bouteille de vin blanc pour cuisine
  • autant de sauté de porc que d’abricots (dénoyautés et coupés en deux)

Recette :

  1. Dans une poêle bien chaude avec l’huile d’olive, faire revenir les échalotes émincées. Lorsqu’elles commencent à dorer, ajouter un peu de vin blanc. Réserver.
  2. Faire suer et dorer les morceaux de sauté de porc. Lorsque la viande ne rend plus de jus, couper le feu.
  3. Dans une cocotte, mettre votre viande, les abricots à quantité égale, les échalotes. Mouillez avec du vin blanc (pas tout le restant de bouteille) et laisser mijoter à feu réduit jusqu’à fondre les abricots.
  4. Ajouter ensuite tous les autres ingrédients pour donner des saveurs à la sauce et au mijoté ! Ajustez l’assaisonnement au besoin. Si c’est trop acide à cause des abricots et du vin, ajoutez autant de miel qu’il faut. Si c’est trop sucré, ajoutez un peu de vinaigre de vin. ATTENTION ne salez pas ! Le fumet de poisson ou le nuoc mam s’en charge déjà pour vous !
  5. Laisser mijoter à couvert encore pendant deux heures. C’est prêt ! Choisissez un accompagnement neutre pour aller avec le plat et pour ne pas en gâcher l’explosion de saveurs !
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :